Les croods

Les croods 1

Résumé:

Lorsque la caverne où ils vivent depuis toujours est détruite et leur univers familier réduit en miettes, les Croods se retrouvent obligés d’entreprendre leur premier grand voyage en famille. Entre conflits générationnels et bouleversements sismiques, ils vont découvrir un nouveau monde fascinant, rempli de créatures fantastiques, et un futur au-delà de tout ce qu’ils avaient imaginé. 
Les Croods prennent rapidement conscience que s’ils n’évoluent pas… ils appartiendront à l’Histoire.

Source: allociné

Dernier Dreamworks sorti au cinéma, j’attendais beaucoup des Croods. Le concept des hommes des cavernes complètement à l’opposé des petites princesses potiches et des princes inintéressants, je demandais pas mieux. Au début, ça va. La famille est assez ordinaire, au niveau du physique je veux dire. Bon on met des yeux qui pétillent à l’adolescente mais à part ça, ils sont musclés et sales. La définition des hommes des cavernes quoi. Après je dois dire qu’avoir mis des poils sous les aisselles de la grand-mère et pas aux deux autres femmes euhhh je vois pas très bien le concept (Pareil pour les jambes…). Je veux dire, d’où ils avaient de quoi s’épiler à l’époque ?

THE CROODS

Passons ces détails (après tout, c’est un dessin animé hein !) et revenons en au film ! L’intrigue en elle-même n’est pas très originale on va dire. Ça reprend L’Age de glace et le fait de partir ou mourir. Mais on suit quand même très bien cette famille avec ses personnages hauts en couleurs et qui font tout pour s’en sortir. Il y a beaucoup de péripéties et on ne s’ennuie pas. En négatif je dirai que j’ai regretté que le film se tourne vers le « fantastique » avec les animaux préhistoriques qui n’existent pas en fait. J’aurai aimé qu’ils s’encrent vraiment dans cette partie de l’Histoire sans tomber dans le fantastique bien facile quoi ^^ (Des tigres à dents de sabres complètement démesurés et multicolores… WTF ?) Mais sinon, il est très beau. Très coloré et lumineux. Et je me suis bien laissée embarquer dans l’histoire. Les personnages sont attachants. J’ai beaucoup aimé l’adolescente à la recherche de nouveautés, rêvant de liberté et d’indépendance.

Les croods 3

Une scène m’a absolument déchirée le coeur et j’avoue avoir versé ma petite larme (Chose très rare il faut le dire ! :P)

/!\ Attention spoiler /!\

Lorsque le père sauve toute sa famille et se retrouve seul de l’autre côté de la « crevasse ». Déjà c’est super triste mais en plus la jeune fille qui s’acharne à l’appeler avec son coquillage… C’est trop (Surtout quand finalement tous les membres de la famille se joignent à elle). Là j’en pouvais plus XD Heureusement tout est bien qui finit bien mais bon, sur le coup j’en menais pas large hahaha

/!\ Fin spoiler /!\

En bref, même si, étrangement, ce n’est pas un coup de coeur; j’ai beaucoup apprécié ce film. J’ai juste été un peu déçue sur certaines décisions prisent pas les réalisateurs.

5.Bien

Publicités

Sublimes créatures

Sublimes créatures

Sublimes créaturesRésumé:

Ethan Wate, un jeune lycéen, mène une existence ennuyeuse dans une petite ville du sud des Etats-Unis. Mais des phénomènes inexplicables se produisent, coïncidant avec l’arrivée d’une nouvelle élève : Léna Duchannes. 
Malgré la suspicion et l’antipathie du reste de la ville envers Léna, Ethan est intrigué par cette mystérieuse jeune fille et se rapproche d’elle.
Il découvre que Lena est une enchanteresse, un être doué de pouvoirs surnaturels et dont la famille cache un terrible secret. 
Malgré l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, ils vont devoir faire face à une grande épreuve : comme tous ceux de sa famille, Lena saura à ses seize ans si elle est vouée aux forces bénéfiques de la lumière, ou à la puissance maléfique des ténèbres… 

Source: allociné

J’avais été assez mitigée en lisant 16 lunes dont le film est tiré mais j’avais globalement aimé l’histoire. Le film ne m’a pas déçue. J’ai trouvé que l’univers correspondait bien au livre avec la petite ville un peu paumée, le manoir des Ravenwood, etc. Les personnes ne sont pas trop mal, c’est plutôt bien joué mais j’ai quand même eu du mal avec Ethan qui fait vraiment trop vieux pour l’âge qu’il est censé avoir (entre 17-18 ans, il en fait 25). Bref. J’ai trouvé dommage qu’on ne parle pas plus de la mère d’Ethan aussi. Elle joue un rôle assez important dans le livre. Il y a eu pas mal de personnages d’enlevés comme la bibliothécaire que j’aimais beaucoup ainsi que des personnes de la famille de Lena comme la petite fille, je ne me rappelle plus de son nom. Enfin tout ça pour dire que j’aurai aimé les retrouver dans le film car ils étaient importants et que du coup ce sont d’autres personnages qui prennent leur place (Amma pour la bibliothécaire, Macon qui donne l’indice et pas la mère d’Ethan…). Sinon, gros point positif, l’humour. Le film est rempli d’humour et c’est franchement cool. J’ai trouvé qu’il pouvait y avoir quelques problèmes de compréhension avec les flash-back pendant la guerre de Sécession car ils n’étaient pas nombreux et finalement pas aussi liés à l’histoire que dans le livre, par manque de temps évidemment. C’est d’ailleurs à partir du dernier flash-back que l’histoire change complètement. Si vous avez lu le livre et que vous allez voir le film, ne vous étonnez pas. La fin est complètement différente. Pourtant, je n’ai pas été déçue. Je l’ai trouvée très bien même. J’ai aimé le fait que le réalisateur apporte sa touche à l’histoire, bon une grosse touche quand même parce que ça change radicalement du livre, mais ce n’était pas déplacé ou en décalage. Cette fin aurait pu figurer dans le livre même. Plus triste, plus mélancolique mais surtout pleine d’espoir et d’amour. Je ne suis pas une fan d’histoire d’amour, ça c’est clair. Je hais tout ce qui est mièvre et complètement cucu mais l’amour qui lie Lena et Ethan est vraiment beau et très bien représenté surtout grâce à la fin du film.

En bref, un film vraiment bien, rempli d’humour et d’amour pas énervant et qui, malgré quelques changements ou disparitions par rapport au livre, allie fidélité et originalité. 

5.Bien

The perks of being a wallflower (Le monde de Charlie)

The perks of being a wallflower

Theperksofbeingawallflower

Résumé:

Au lycée où il vient d’arriver, on trouve Charlie bizarre. Sa sensibilité et ses goûts sont en décalage avec ceux de ses camarades de classe. Pour son prof de Lettres, c’est sans doute un prodige, pour les autres, c’est juste un « loser ». En attendant, il reste en marge – jusqu’au jour où deux terminales, Patrick et la jolie Sam, le prennent sous leur aile. Grâce à eux, il va découvrir la musique, les fêtes, le sexe… pour Charlie, un nouveau monde s’offre à lui.

Source: allociné

C’est un film que j’attendais impatiemment parce qu’il m’intriguait beaucoup. Je voulais voir Emma Watson dans un rôle autre que celui d’Hermione Granger, j’avais déjà vu des films avec Logan Lerman et je l’avais bien aimé en tant qu’acteur et surtout l’histoire m’inspirait pas mal. Pas du tout déçue. Logan Lerman, dans le rôle de Charlie, est très touchant et à partir du moment où il a des amis, il le devient encore plus. Lui et Emma Watson, dans le rôle de Sam, ont vécu des choses similaires, plutôt horribles, mais ne baissent pas les bras pour autant. Ils vont de l’avant en s’entraidant. Mais mon coup de coeur va pour Ezra Miller, dans le rôle de Patrick. Je ne connaissais pas du tout cet acteur et il m’a subjuguée.
L’histoire en elle-même est assez banale, du moins dans la forme. Un garçon qui n’arrive pas à s’adapter dans son lycée, qui subit les brimades des autres ados et qui finalement trouve du réconfort auprès d’un nouveau groupe d’amis. Mais ce groupe d’amis n’est vraiment pas banal et on aime à découvrir leurs histoires et leurs délires. J’ai préféré les scènes où ils n’étaient que tous les trois (Mary-Elizabeth et l’autre fille sont assez transparentes finalement). La scène de l’altercation entre Patrick et les joueurs de foot dans le self est juste parfaite. Enfin, de mon point de vue ^^ Patrick se montre plus sensible qu’il ne le laissait paraître et Charlie plus déterminé qu’on pouvait le croire. (Il y a juste Sam qui aurait pu faire un peu plus je trouve).
Finalement, ce que j’ai aimé c’est cette réflexion constante de Charlie sur le monde, sur les gens autour de lui, sur leur manière d’être. Il analyse de façon innocente les faits et gestes des personnes qui l’entourent.  Et c’est ce point de vue que j’ai apprécié.

En bref, je ne saurai pas trop dire pourquoi j’ai aimé ce film. Il m’a juste paru très proche de ma manière de penser, de mon humeur du moment. Allez le voir 🙂

6.Super

Lincoln

Lincoln

Lincoln

Résumé:

Les derniers mois tumultueux du mandat du 16e Président des États-Unis. Dans une nation déchirée par la guerre civile et secouée par le vent du changement, Abraham Lincoln met tout en œuvre pour résoudre le conflit, unifier le pays et abolir l’esclavage. Cet homme doté d’une détermination et d’un courage moral exceptionnels va devoir faire des choix qui bouleverseront le destin des générations à venir.

Source: allociné

Je suis allée voir ce film en avant-première avec des amies et j’étais vraiment curieuse de le découvrir. J’avais lu 16 lunes et sa partie sur la guerre de sécession m’avait beaucoup plu bien que je n’y connaisse pas grand chose.  Cependant, dans ce film, la guerre est beaucoup plus développée bien sur avec tous ses enjeux sociaux et politiques, et il est vrai que j’ai eu du mal à comprendre certaines choses sur le moment. J’ai trouvé qu’on était submergé de détails et d’infos pas facile à assimiler. C’est vrai qu’on étudie pas l’histoire des USA à l’école donc c’est surement pour ça que j’ai été un peu déboussolée. Enfin peu importe, j’ai quand même compris le problème principal, ses causes et conséquences. Ensuite, je dois dire que le film est assez lent. On n’est pas du côté des soldats mais de celui des personnes qui prennent d’importantes décisions. Et on se rend compte que le processus pour changer les choses peut être très lent. Mais à partir du moment où on commence à y mettre les moyens, ça s’accélère. J’ai été assez curieuse et songeuse quant aux magouilles que font les politiciens. Finalement, peu importe de quel côté on est, il faut se donner les moyens d’arriver à nos fins et le président Lincoln l’avait bien compris. On peut penser que c’est pour le « bien » mais acheter des votes en proposant des emplois, c’est de la corruption, rien de plus. Je ne dis pas que je ne trouve pas ça bien qu’il y ait eu l’abolition de l’esclavage, qu’on se comprenne bien. Je dis qu’apparemment, on n’arrive pas à faire changer les lois sans se salir les mains. Il faut laisser de côté cette notion de manichéisme car en politique, et partout ailleurs finalement, il n’y a pas d’un côté les méchants et d’un côté les gentils. Il y a ceux qui sont prêts à tout pour arriver à leur fin (que l’on trouve ça bien ou non) et ceux qui les regardent sans broncher. J’ai bien aimé voir le fait que Lincoln n’était pas tout à fait blanc dans ses actions et qu’il avait su tourner la politique à son avantage finalement. Son poste de président et son charisme naturel en font un leader qu’on n’est pas près d’oublier.

En bref, un bon film, pas forcément long mais un peu lent, où on découvre un personnage emblématique des USA et franchement, ça fait du bien d’en apprendre plus et de voir que c’est très long de changer les moeurs sachant que les inégalités et la discrimination existent toujours.

5.Bien

Le Hobbit – Un voyage inattendu

Le Hobbit – Un voyage inattendu

TheHobbit

Résumé:

Cette histoire se déroule 60 ans avant la Guerre de l’Anneau. Le Hobbit est l’histoire de Bilbo Sacquet, oncle de Frodo. C’est un hobbit comme les autres, évitant le danger, l’action, l’aventure ainsi que les autres races que les hobbits. Il apprécie le plaisir simple de se sentir bien au chaud dans sa demeure. Mais un soir, treize nains font leur entrée chez lui, accompagnés de Gandalf le Gris le magicien. Ce dernier lui propose de les suivre pour un long et dangereux voyage vers le Mont Solitaire, où se trouve un trésor gardé par un dragon. Bien que Bilbo se désintéresse dans un premier temps de ce voyage, les nains et Gandalf finissent par réussir à le convaincre de les accompagner. Lors de leur périlleux voyage, ils rencontrent de nombreuses difficultés, et participent à la Bataille des Cinq Armées. Par accident, Bilbo croise la route de la créature nommée Gollum et s’empare de son trésor, un anneau magique qui permet de devenir invisible.

Source: wikipédia

Je suis enfin allée voir Le Hobbit. C’était un film que j’attendais impatiemment ayant adorée la trilogie du Seigneur des anneaux. Et ma première impression, c’est que j’ai été un peu déçue. Beaucoup de points m’ont irritées:

Tout d’abord, Le Hobbit fait la moitié d’un seul tome du Seigneur des anneaux et Peter Jackson compte en faire 3 films. C’est vraiment dommage de vouloir à ce point faire durer une saga. On se demande si c’est pour l’argent ou pour faire plaisir aux fans mais c’est vraiment dommage. De plus, le film est super long ! Deux heures cinquante c’est trop. Il aurait fallu enlever 30 minutes au film au moins. Le début est long, mais loooooong ! Ça n’en finit pas. Je comprends qu’il faille mettre en place l’intrigue mais ce n’était pas forcément pertinent quand même. Enfin, comme dans chaque histoire, il y a des personnages qui ne servent à rien. Pour ne pas les nommer: Frodo, Saroumane et la moitié des nains au moins. Pour les nains je me dis qu’ils seront peut-être plus développés dans les prochains films, puisque prochains films il y aura… Mais Frodo et Saroumane… L’appât du gain est parfois effrayant. Pour finir, un point regrettable. Personne ne meurt. Nan mais c’est vrai ! Ils s’engagent dans une quête aux multiples risques et PERSONNE ne meurt ! (Comprenez, personne dans les personnages principaux). Il y a une dizaine de nains, ils peuvent bien en éliminer quelques-uns ! Bon, en trois films j’imagine qu’il va y avoir des morts à un moment donné mais là, ça manquait de crédibilité vu toutes leurs péripéties.
Il y a bien sur des points que j’ai beaucoup apprécié. Comme le personnage de Bilbo. J’ai beaucoup aimé l’acteur et surtout la scène avec Gollum. Les paysages sinon étaient très beaux comme d’habitude. Et j’avoue que j’ai frissonné pour pas mal de leurs aventures. J’ai quand même apprécié le film, faut pas croire ^^ L’humour est quelque chose de plutôt nouveau comparé à la trilogie du Seigneur des Anneaux et c’est assez sympa d’ailleurs. J’attends de voir la suite (même si j’ai entendu des choses qui ne me plaisent pas des masses sur la suite des évènements…)

En bref, un bon film d’aventures qui traîne parfois un peu en longueur et qui aurait pu omettre certains personnages.

4.Ca va

Les cinq légendes

Les cinq légendes

Les 5 légendes

Résumé:

L’aventure d’un groupe de héros, tous doués de pouvoirs extraordinaires. Emmenées par Jack Frost, un adolescent rebelle et ingénieux, ces cinq légendes vont devoir, pour la première fois, unir leurs forces pour protéger les espoirs, les rêves et l’imaginaire de tous les enfants.

Source: allociné

Bon bahh voilà, on le savait déjà mais Dreamworks dépasse largement Disney en ce moment (Rebelle VS Les cinq légendes… Y a pas photo ! Mis à part les graphismes et couleurs, Rebelle est franchement décevant !) Je n’ai jamais été déçue d’un Dreamworks et celui-là ne fera pas parti des déceptions. Quelque chose d’assez rare dans un dessin animé, je ne me suis pas ennuyée une seule fois. La plupart du temps, il y a forcément un moment où je regarde ma montre (façon de parler, pas facile de regarder l’heure dans le noir et en plus je n’ai pas de montre). BREF. C’est un film efficace en somme. Plein d’aventures, de rires, de peur et pas d’histoire d’amour gnangnan (Pas un Disney quoi !). Les graphismes sont super, les couleurs aussi. Je ne connaissais pas du tout la légende entourant Jack Frost, sorte d’esprit frappeur de l’hiver qui amène la neige, le givre, etc. Ça m’a bien plu. Evidemment l’histoire est assez attendue, c’est sur que le « méchant » ne va pas gagner mais il y a quelques surprises et le marchand de sables, bien qu’absolument adorable, est surtout très fort. J’ai aimé le fait qu’il ne parle pas et ne s’exprime que par dessins de sable. Cela en fait un personnage discret mais fort.

sableTrop la classe !

Autre point que j’ai beaucoup apprécié, la « légende » de la fée des dents. J’ai beaucoup aimé qu’ils expliquent pourquoi elles prennent nos dents finalement (parce que c’est vrai que je comprends pas trop leur délire sinon…) avec l’histoire des souvenirs d’enfance tout ça.

Seul point négatif, les noms. Nord pour le Père Noël, Bunny pour le Lapin de Pâques et Sable pour le marchand de sable… Sérieusement ? C’est vraiment pas recherché. A la limite, laissez-leur leur vrai nom ^^ Le doublage n’est pas trop mal par contre. J’ai particulièrement aimé la voix de Jack (par contre l’accent du Père Noël est très énervant)

Un film que je vous conseille, donc, parce qu’il est drôle et magique. Et aussi parce qu’il retrace des légendes magnifiques (surtout celles du marchand de sables, de la fée des dents et de Jack Frost). 

6.Super

Twilight chapitre 5 – Révélation

Que tous les fans de Twilight s’arrêtent maintenant de lire, parce que ça ne va pas être une critique plaisante.

Twilight chapitre 5 – Révélation

« On n’est pas content ! »

Tout d’abord, je n’ai vu que les 1 et 2. Je me demande encore comment mon amie a réussi à me convaincre d’aller voir le 2 étant donné la médiocrité du 1. Bref, passons.
Cette fois, c’est en connaissance de cause que je suis allée voir le dernier Twilight et c’est aussi pour bien rigoler. Résultat: je n’ai pas été déçue le moins du monde. Je ne veux pas dire que j’ai aimé le film, je veux dire que j’ai beaucoup ri ! C’est le genre de film où l’on se dit: il vaut mieux en rire qu’en pleurer.
Je ne sais pas trop à quoi je m’attendais. Ayant lu les livres, ayant détesté les livres, ayant brûlé les livres, je me demandais comment ça allait rendre en images.

1 – Le générique de début est juste TROP long ! Encore le générique de Skyfall est très beau avec une superbe musique, autant celui-là me reste en travers de la gorge ! Il ne montre rien d’intéressant et j’ai juste eu envie de partir de la salle avant que le film ne commence vraiment… (J’aurai peut-être dû…)

2 – Bella vampire. HAHAHAHAHAHA. Bon déjà Kristen Stewart n’a qu’une expression faciale (comme Robert Pattinson, il faut dire qu’ils font la paire ces deux-là). Ensuite, la scène de chasse m’a bien fait rire. Un puma. SERIEUX ? Ca choque personne qu’un puma se balade près de chez eux comme ça ? 


« Je brille ! Je brille ! »
 

3 – Le bébé. Nan mais c’est quoi ce bébé ?! Il est trop mal fait ! (et super moche sois dit en passant). Sérieusement, avec tous les progrès techniques qui ont été faits, ils auraient pas pu essayer de faire mieux ? Il fait tellement faux ! On dirait une poupée dans un film d’horreur !

« Bonjour, je suis aussi inexpressif que mes parents »
 

Et c’est pas que pour le bébé ! Lorsqu’ils courent dans la forêt c’est juste horrible les effets !


« Je cours ! Je cours ! »
 

Dernière chose à propos du bébé. Son nom: Renésmée… Je ne ferai pas plus de commentaire là-dessus tellement ça craint. 

4 – Jacob gros pervers pédophile. Que ce soit dans le livre ou dans le film, c’est quelque chose qui me choque au plus haut point. « Je me suis éprise d’elle » nia nia nia « J’y peux rien, c’est la nature des loups » nia nia nia… TU TE FOUS DE QUI ? Comme le dit si bien Bella: « C’est qu’un BEBE !!! ».
Au début d’ailleurs, elle réagit bien celle-là, je te l’aurai castré moi ce gros dégueulasse ! Et ensuite bof tant pis on y peut rien hein ? On a d’autres chats à fouetter avec la petite bataille qui s’annonce. Nan mais qu’est-ce qui se passe dans la tête de l’auteur ?
A la fin ils essaient de nous embobiner en mode: « Non mais en fait c’est pas grave parce qu’elle aura sa taille adulte à 7 ans alors c’est cool ! Et en plus elle arrêtera de grandir et elle vivra longtemps ! »… D’où ça change quelque chose qu’à 7 ans elle ait sa taille adulte ? ELLE AURA TOUJOURS 7 ANS BORDEL !
Résumons: Jacob est tombé amoureux d’un bébé qui, a à peine un an, a tellement grandi qu’on dirait qu’elle en a 10… OK. Mais ça s’appelle toujours de la PEDOPHILIE ! YOUHOU ! Et si on rajoute le fait que Jacob est un loup… Oui Madame ! De la ZOOPHILIE !
Je n’ai rien à ajouter tellement ça m’horrifie que des gens aient pu trouver ça normal qu’une telle chose existe.

Finalement, il veut peut-être juste la bouffer qui sait ?
 

5 – Les personnages qui ne servent à rien. Ils ont fait venir 18 vampires et au moins la moitié n’est là que pour faire figuration. A la fin on les voit tous repartir en mode, c’était sympa cette petite réunion de famille, à la prochaine ! Sauf qu’ils n’ont servi à RIEN ! Certains ont des pouvoirs plutôt cools et sont assez intéressant pour pas les baffer, mais la plupart font partis du décor et c’est dommage parce qu’ils semblaient avoir un certain potentiel comparé au vide que nous sert Robert Patin-à-glace et sa bande.

« Salut, on me voit 2 min dans la film
mais je m’en fou parce que j’ai le droit à ma photo ! »
 

6 – La bataille en mode gros FAKE ! C’est le moment le plus attendu du bouquin et du film. On veut du sang et des morts ! Petit problème. Dans le livre, ils se préparent à se battre pendant 10 chapitres et … Il ne se passe rien. Non parce qu’Alice la grosse chieuse arrive pour les sauver et que du coup tout le monde rentre chez soi bien gentiment, on s’appelle on se fait une bouffe. Du coup, dans le film, il fallait bien rajouter 20 min sur un film totalement vide. Ils ont donc décidé d’imaginer ce qui se passerait si la bataille avait vraiment lieu (Alice la grosse chieuse voit l’avenir et nous montre ce qu’on aurait VRAIMENT voulu qu’il se passe). DES MORTS ! DES MORTS ! Malheureusement pas tous ceux qu’on voudrait (Mais tuer Jacob bordel ! Le gros pervers dégueulasse qui se casse avec la fillette ! Et Bella  et Edward, les parents indignes qui l’encouragent en plus !). Mais même dans cette bataille on est déçu parce que y a quoi, 2-3 « gentils » qui meurent et tous les « méchants » qui se font exterminer. Bahh oui, faudrait pas choquer les plus jeunes quand même. Enseignons aux petites filles de se marier à 18 ans et seulement après cela vous pourrez avoir vos propres enfants dont vous vous occuperez en étant femme au foyer. Parce que les méchants gagnent jamais, et que seul les gentils triomphent ! Amen.

Je n’ai pas parlé de toutes les scènes cucul du film puisqu’il n’y a quasiment que ça mais les dialogues m’ont bien fait rire. Peut-être le seul bon point du film finalement. On rit, tellement on est affligé par le contenu 😉

En bref, on l’aura compris, Twilight est un navet. 

1.Pas du tout

Les Bonus à ne surtout pas rater !

http://haterz.fr/2012/11/twilight-saga/

http://www.youtube.com/watch?v=mNy-8uD-4T4