Oksa Pollock, tome 1 l’inespérée (BD) de Anne Plichota, Cendrine Wolf, Eric Corbeyran et Nauriel

Oksa Pollock, tome 1 l’inespérée (BD)

OksaBD

Résumé : (4ème de couverture)

Oksa Pollock, 13 ans, pen­sait être comme tout le monde, mais un soir tout a changé… Un peu angois­sée par la ren­trée dans son nou­veau col­lège, Oksa déclen­che tout à coup des phé­no­mè­nes étranges dans sa cham­bre. Un coin de son bureau prend feu, ses car­tons de démé­na­ge­ment pas encore défaits explo­sent… Elle qui a tou­jours rêvé d’être une ninja, voilà qu’elle se décou­vre des dons sur­na­tu­rels ! Perdue et ter­ri­fiée, elle se garde bien d’en parler. Mais ce n’est pas fini ! Le même soir appa­raît sur son ventre une mys­té­rieuse empreinte. Mise dans la confi­dence, sa grand-mère, l’excen­tri­que Dragomira, lui avoue le secret de ses ori­gi­nes : la famille Pollock vient d’Édéfia, un monde invi­si­ble caché quel­que part sur Terre. Oksa est leur Inespérée, leur seul espoir d’y retour­ner.

J’étais très curieuse de voir ce que le roman Oksa Pollock allait donner en BD. Je suis très fan de tout ce qui est BD et manga et encore plus lorsqu’il s’agit de l’adaptation d’une oeuvre que j’ai apprécié. C’est une bonne surprise. J’ai beaucoup aimé les dessins qui sont simples mais beaux. L’histoire en elle-même suit bien le roman original. Ca va peut-être un peu vite sur certains points mais ce n’est pas vraiment gênant pour la lecture. Les personnages ressemblent à la description faite dans le livre même si Oksa a plutôt l’air d’avoir 15-16 ans que 13 ans ^^ C’était très intéressant de voir les créatures imaginées par les auteurs. Pour certaines je les voyais bien comme ça mais pour d’autres pas du tout ! Le seul GROS défaut du livre et qui m’a vraiment gênée, ce sont les fautes de frappe. Plusieurs fois on retrouve « Itl » au lieu de « il », parfois il y a un « t » qui se balade on ne sait pas pourquoi et ils ont même rajouté un « t » à « Edefia » dans certains cas. Franchement, quand on a un mot aussi spécifique et relatif à un univers, on fait un minimum attention à comment il s’écrit. J’ai trouvé cela dommage sachant qu’une rapide relecture aurait réglé le problème.

En résumé, une bonne adaptation BD qui aurait été excellente sans ces fautes de frappe répétées.

5.Bien

Publicités

6 réflexions sur “Oksa Pollock, tome 1 l’inespérée (BD) de Anne Plichota, Cendrine Wolf, Eric Corbeyran et Nauriel

  1. Bon déjà, j’adore la couverture qui m’attire plus que celles des romans ^^. Vu le prix des BD ils auraient pu faire un effort niveau orthographe quand même 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s