A silent voice, tome 1 de Yoshitoki Oima

A silent voice

A silent voice1

Résumé:

Shoko Nishimiya est sourde depuis sa naissance. Même équipée d’un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d’elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l’abandonner, laissant sa mère l’élever seule. Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle s’emploie à surmonter ses difficultés mais, malgré ses efforts pour s’intégrer dans ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe.

Source: Ki-oon éditions

L’ijime, ce mot japonais qui désigne les brimades subies par des personnes jugées différentes souvent à l’école, est un thème très représenté dans les mangas. Mais c’est la première fois que je le vois traité à travers le thème du handicap. Ici, Shoko qui est sourde, arrive dans une nouvelle école. Si, au début, les élèves et les professeurs essaient de faire leur maximum pour aider Shoko, ils deviennent ensuite de plus en plus aigris, impatients, méchants. Les personnes qui souhaitaient aider Shoko se retrouvent la cible des moqueries et des réprimandes et finissent par abandonner. Mais Shoko persiste, elle souhaite être traitée comme tout le monde, elle veut apprendre, elle tient le coup face aux différents sévices qu’elle subit. Et surtout, elle souhaite avoir des amis.
Ce manga est déchirant. La cruauté des enfants, l’indifférence voir la complicité des enseignants, l’incompréhension des parents et Shoko qui s’obstine. On a parfois envie de la secouer pour qu’elle se rebelle, pour qu’elle n’affiche pas toujours un grand sourire; mais c’est cette impassibilité qui l’aide à tenir et à avancer. Toute cette injustice m’a vraiment révoltée, surtout sachant la réalité derrière ce manga; l’ijime étant énormément répandu au Japon.

En bref, un manga pertinent sur le handicap et le harcèlement scolaire qui mérite d’être plus connu.

5.Bien

Poison City, tome 1 de Tetsuya Tsutsui

Poison City

PoisonCity1

Résumé:

Tokyo, 2019. À moins d’un an de l’ouverture des Jeux olympiques, le Japon est bien décidé à faire place nette afin de recevoir les athlètes du monde entier. Une vague de puritanisme exacerbé s’abat sur tout le pays, cristallisée par la multiplication de mouvements autoproclamés de vigilance citoyenne. Littérature, cinéma, jeu vidéo, bande dessinée : aucun mode d’expression n’est épargné.
C’est dans ce climat suffocant que Mikio Hibino, jeune auteur de 32 ans, se lance un peu naïvement dans la publication d’un manga d’horreur ultra-réaliste, Dark Walker. Une démarche aux conséquences funestes qui va précipiter l’auteur et son éditeur dans l’œil du cyclone…
En s’appuyant sur son expérience personnelle, Tetsuya Tsutsui (Prophecy, Manhole) nous livre avec Poison City une œuvre fascinante sur la liberté d’expression et les coulisses de la création manga au Japon.

Source: Ki-oon éditions

On aurait tort de penser que les Japonais sont trop réservés, trop discrets, peu enclins à faire des vagues. Lorsqu’il s’agit de mangas, on trouve absolument de tous les sujets, traités avec plus ou moins d’ardeur par leurs auteurs. Avec Poison City, Tetsuya Tsutsui s’attaque à un concept très important: la liberté d’expression. Et plus intéressant encore, à la censure. Et l’auteur sait de quoi il parle. En effet, en 2009, un de ses mangas a été jugé « oeuvre nocive pour les mineurs » par l’agence de « l’enfance et l’avenir » du département de Nagasaki. Injustement, car cette instance s’est basée sur quelques images sorties de leur contexte pour appuyer son jugement. (Bien que, soyons clairs, je ne pense pas qu’il y ait de censure « juste »). L’auteur ne l’a appris qu’en 2013 et alors décidé de dénoncer cette censure.
Dans son manga, Tsutsui va plus loin et ne met pas en scène une instance isolée. Il imagine un futur où une loi pour une « littérature saine » est votée. Une commission chargée de désigner les « livres nocifs » est formée et c’est ainsi qu’elle commence à censurer de nombreux ouvrages et notamment des mangas. C’est dans ce contexte qu’Hibino, le personnage principal, tente de se faire une place en tant que mangaka. Mais à peine sa série est-elle lancée, que la commission intervient et que les ennuis commencent…
J’ai beaucoup aimé suivre le déroulement autour de la publication d’une oeuvre. Bien qu’on soit loin de Bakuman, la relation auteur/éditeur est omniprésente et encore plus passionnante lorsqu’il faut choisir d’arrêter ou non la publication, de faire des changements, de rendre le manga plus « présentable » etc. J’ai trouvé intéressant de voir les réactions des différents personnages en fonction de leur métier ou de leur niveau professionnel: le novice plein d’espoirs, l’éditeur chevronné, le mangaka désabusé, l’ex-ministre prêt à tout pour ses convictions, etc. Le fait qu’une personne charismatique et avec beaucoup d’influence puisse faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre m’a toujours semblé fascinant. Tout comme le fait qu’un groupe qui s’en donne les moyens le puisse aussi. Au final, le seul bémol réside dans le manque ou plutôt l’absence de personnages féminins. J’aurai aimé voir des femmes occuper des places importantes dans l’édition ou en tant que mangaka et pas juste des femmes moralisatrices.

En bref, un manga passionnant qui aborde un sujet d’actualité en dénonçant la censure d’œuvres artistiques et littéraires.

6.Super

Miss Marvel, tome 1 : Métamorphose de G.Willow Wilson et Adrian Alphona

Miss Marvel – Métamorphose

MissMarvelRésumé: (4ème de couverture)

Kamala Khan, une jeune fille de confession musulmane, se découvre du jour au lendemain d’extraordinaires pouvoirs. Grande admiratrice de Carol Danvers, cette adolescente va s’apercevoir qu’être une super-héroïne s’avère plus difficile qu’il n’y paraît…

Miss Marvel est le tout premier comics que je lis et autant vous dire que ce ne sera pas le dernier. Ici, on parle de Kamala, une jeune ado d’origine pakistanaise qui doit jongler entre sa famille, les cours, la religion et ses amis.  Elle joue aux jeux vidéo, écrit des fanfics, s’ennuie à la mosquée, voudrait avoir la permission d’aller à des fêtes… Autant dire, une adolescente comme on en voit tous les jours. Sauf que ! Kamala se découvre des supers pouvoirs et c’est là que les ennuis commencent ! J’ai adoré l’humour de Kamala tout au long du récit, ses répliques cinglantes et son envie de liberté. D’abord une adolescente, Kamala cherche à s’adapter au quotidien et on ressent très bien la complexité de ses sentiments tout au long du récit. Doit-elle renier ses origines, sa famille, sa personnalité pour s’intégrer dans son lycée, pour faire parti d’un groupe ? Ce besoin de s’affirmer, de se comprendre fait alors écho à son besoin de maîtriser ses pouvoirs. La découverte et l’apprentissage autour de ses pouvoirs sont d’ailleurs très bien menés ! Ses transformations peuvent arriver à n’importe quel moment et elle se retrouve parfois dans des situations très cocasses. J’ai trouvé le personnage de Kamala très réaliste. Elle a des relations avec les gens de son âge comme avec les adultes tout à fait crédibles, elle panique quand elle découvre ses pouvoirs et ne les maîtrise pas tout de suite, elle se pose des questions sur son identité, etc.

En bref, j’ai adoré ce premier tome des aventures de Kamala qui m’a parue tout à fait en lien avec notre temps et j’ai hâte de lire la suite !

6.Super

Les carnets de Cerise, tome 3 : Le dernier des cinq trésors de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Les carnets de Cerise – Le dernier des cinq trésors

les carnets de cerise3

Résumé:

Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commencé à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement, les adultes.
Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux… Cette fois, elle s’intéresse à Sandra… Son atelier de reliure regorge d’ouvrages anciens. Mais il en est un qu’elle n’a jamais réparé. Pourquoi ? Savait-elle seulement qu’il était là ? Et quels sont ces cinq trésors liés à la vie de la jeune femme ? Cerise, Line et Erica vont suivre ensemble ce jeu de piste, cette enquête à tiroirs, pour tenter de rendre à Sandra ce qu’elle a perdu, il y a tant d’années…

Source: Editions Soleil

Quelle excitation à l’idée de retrouver Cerise dans ce troisième tome ! Cette fois, c’est une nouvelle enquête autour de la mémoire et des souvenirs qui est menée par Cerise et ses amies. On y retrouve la même ambiance que dans les ouvrages précédents avec de l’humour, des secrets, de la nostalgie, de la magie. J’ai adoré l’évolution de Sandra au fur et à mesure que ses souvenirs remontaient à la surface. Son tiraillement entre sa peur et son envie de savoir, c’était très beau et humain. Cerise aussi entame un certain développement personnel au fil de l’histoire et la fin du tome laisse présager de belles choses pour la suite.
Si j’aime autant Les carnets de Cerise, c’est parce que c’est une oeuvre jeunesse vraiment originale qui pourrait servir d’exemple à beaucoup d’autres. On y trouve des personnages féminins forts et différents et non pas un seul schéma féminin, des histoires belles et émouvantes et qui apportent tristesse et joie, des conflits familiaux ou amicaux en lien avec notre temps, des lieux souvent abordés de manière stéréotypée retrouvent ici tout leur sens (comme la bibliothèque ou l’atelier de reliure), etc. 

Enfin, les dessins et les couleurs sont toujours aussi magnifiques, je ne m’en lasse pas. C’est un réel plaisir à lire et à regarder, un très bel objet à posséder selon moi ^^

En bref, magnifique ouvrage tant dans son dessin que dans son récit, à lire à tout âge🙂

6.Super

Tout en un #5

SPECIAL MANGA

Je suis vivante ! Oui, je sais, ça fait un petit moment que j’ai pas fait d’article. Janvier ? Oui bon un gros moment alors… Pour ma défense, y avait les cours, le stage toussa toussa… Quoi ? La flemme ? Non non, pas du tout… Bon je vous reviens avec un « Tout en un » parce que j’ai quand même lu pas mal de choses depuis janvier et que c’est bien pratique de regrouper tout ça en un seul article😛 Ma liste de manga lus est tellement longue que je vais devoir faire un choix. Et comme il y en a certains qui ne m’ont laissé aucun souvenir, je ne vais pas les mettre ^^ Bonne lecture !

PS: Cliquez sur les images pour accéder au résumé de l’histoire !

BrideStories Bride Stories de Kaoru Mori (tomes 1 à 5)

Une très bonne découverte ! Je ne connaissais ce manga que de nom et il mérite son succès. C’est une histoire originale où l’on découvre traditions et culture de certains pays d’Asie centrale à travers des personnages très différents les uns des autres. Très dépaysant🙂

 6.Super __________________________________________________________________________________________ GoAndGo Go And Go de Takao Koyano (tomes 1 à 5)

J’adore comment le sport est abordé dans les mangas. Les personnages un peu losers mais qui s’accrochent, la sensation de tout donner, les progrès, les techniques secrètes trop cool. Ici, on parle de baseball, sport que je ne connais pas du tout et qui pourtant me semble génial quand je lis Go And Go. C’est loin d’être le meilleur manga sur le sport mais il me fait rire et me donne envie de bouger donc pour moi c’est un pari gagné ^^

5.Bien

__________________________________________________________________________________________ Happy Happy! de Naoki Urasawa (tomes 1 à 4)

Premier manga de Naoki Urasawa que je lis depuis bien longtemps (depuis Monster en fait ^^) et je dois dire que j’adore son style. Les dessins, l’humour, l’histoire: tout me plaît dans Happy!. Une jeune fille qui veut rembourser la dette de son frère en devenant une tenniswoman renommée… Pas la solution la plus simple c’est sur mais ça n’aurait pas d’intérêt si ça l’était ^^ +1 pour ses frères et soeur trop cool !

6.Super

__________________________________________________________________________________________ Kamakura Diary Kamakura Diary d’Akimi Yoshida (tomes 1 à 3)

Bonne découverte avec Kamakura Diary. La vie de quatre soeurs aux caractères totalement différents. Avec des thèmes pas faciles comme la perte d’un membre de sa famille, les familles recomposées, la vie d’un sportif après l’amputation d’une jambe (oui ça c’est pas courant), etc. Petit plus qui m’a agréablement surprise: la plus jeune des soeurs joue au foot ! (Et très bien en plus😀 ). Je n’ai, par contre, pas trop adhéré aux dessins.

5.Bien

__________________________________________________________________________________________ Le journal de mon père Le journal de mon père de Jirô Taniguchi

Récemment je me suis attaquée à un monstre du manga: Jirô Taniguchi. J’ai lu beaucoup de ces oeuvres mais certaines m’ont plus touchée que d’autres. Le journal de mon père en fait parti. Une histoire de famille avec des secrets et des non-dits. Des choses qui peuvent gâcher des vies, briser des familles. Très touchant.

5.Bien

__________________________________________________________________________________________ Le pays des cerisiers Le pays des cerisiers de Fumiyo Kôno

Je ne sais pas si c’est moi qui ai un problème ou le manga en lui-même mais cette lecture a été très laborieuse. L’histoire de base était pourtant intéressante, sur l’après Hiroshima. Mais les flash-backs m’ont perturbée et je n’ai pas réussi à apprécier l’histoire qui était trop incompréhensible pour moi.

2.A éviter

__________________________________________________________________________________________ Les enfants loups Les enfants loups de Mamoru Hosada (tomes 1 à 3)

A mon grand regret, je n’ai pas pu voir le film à sa sortie au cinéma. Alors quand j’ai vu les 3 tomes à ma médiathèque, je les ai tout de suite empruntés ! Et je n’ai pas été déçue. Les dessins sont superbes, l’histoire très triste et touchante. C’est rempli de joie, d’humanité, d’entraide, de tristesse, de regrets. C’est juste beau.

6.Super

__________________________________________________________________________________________ MashimanEn Mashima-en de Hiro Mashima (tomes 1 et 2)

Mashima-en est un recueil d’histoires. On retrouve l’humour et les aventures loufoques de Fairy Tail. Sympa mais sans plus🙂

4.Ca va

__________________________________________________________________________________________

MesVoisinsLesYamada Mes voisins les Yamada de Hisaichi Ishii (tomes 1 à 3)

Une pépite. J’avais beaucoup aimé l’adaptation cinématographique d’Isao Takahata et j’ai retrouvé le même univers dans les manga. Tellement drôle, cette famille déjantée m’a éclatée ^^

6.Super __________________________________________________________________________________________ Pluto Pluto de Naoki Urasawa (tomes 1 à 4)

Après Monster et Happy!, voici Pluto ! C’est, là encore, un tout autre genre. On y parle de l’avancée des technologies et notamment avec les robots. Ici, les robots ont des droits comme les Hommes mais ces derniers ne sont pas toujours des plus hospitaliers. Alors que l’on pense que les robots ne ressentent rien, on se rend vite compte que la vérité est tout autre. C’est vraiment touchant de découvrir les secrets, les pensées de ces robots. De se rendre compte qu’ils peuvent ressentir la joie, la souffrance, la colère. L’intrigue principale est très intéressante et c’était surtout l’occasion pour moi de connaître la naissance d’Astro ! J’ai adoré cette série et j’ai trouvé les dessins magnifiques.

6.Super __________________________________________________________________________________________ Pour Sanpei Pour Sanpei de Fumiyo Kôno (tomes 1 et 2)

Bien qu’étant de la même auteure que Le pays des cerisiers, Pour Sanpei m’a laissée un sentiment complètement différent. Je ne sais pas trop comment l’expliquer mais ce manga m’a énormément plu. Le grand-père et sa petite-fille forment un duo vraiment génial et même s’il ne se passe pas grand chose au final, ces petites anecdotes du quotidien m’ont bien fait sourire.

5.Bien __________________________________________________________________________________________ Quartier Lointain Quartier Lointain de Jirô Taniguchi

Si on avait la possibilité de retourner à nos 14 ans, qu’est-ce que l’on changerait ? Dans Quartier lointain, Hiroshi se retrouve dans la peau du jeune homme qu’il était à 14 ans alors qu’il en a actuellement 40. Il revit alors son adolescence et cherche à comprendre pourquoi son père est parti à cette période. J’ai beaucoup aimé ce manga culte que, honte à moi, je n’avais encore jamais lu. Ce sujet du voyage dans le temps, de la possibilité de faire des choix différents, de comprendre mieux les choses, etc. me passionne et je dois dire que Jirô Taniguchi m’a convaincue avec cette oeuvre !

6.Super __________________________________________________________________________________________ Un drôle de père Un drôle de père de Yumi Unita (tomes 1 à  10)

Ce manga s’annonçait vraiment très bien. Avec un trentenaire célibataire qui se retrouve à élever une petite fille de 6 ans, bien sûr qu’on s’attend à beaucoup de péripéties sur cette nouvelle vie de famille. Et si la première moitié de la série, lorsque Rin est jeune, se passe vraiment bien; je ne peux pas en dire autant de la deuxième moitié. Au début, on enchaîne les situations mignonnes et rigolotes. Puis vient le moment où l’auteure décide de faire grandir Rin. Et là je dis, pourquoi pas ? On la voit avancer dans l’adolescence, et c’est intéressant de voir sa naïveté laisser place à la maturité. Mais ensuite, l’auteure fait un choix que je voyais arriver depuis un petit moment et que je redoutais. Et c’est là que je pousse un bon coup de gueule. /!\ Attention spoil /!\ Rin qui a grandi développe des sentiments amoureux pour son père adoptif, Daikichi. Ca pourrait être une passade mais NON ! Daikichi  répond qu’il faut attendre qu’elle ait fini ses études. Et à la fin de la série, un mariage est envisagé… Ce n’est pas la différence d’âge qui me gène, chacun fait ce qu’il veut, mais transformer une relation père/fille en une relation amoureuse c’est carrément glauque. Je suis désolée mais même s’ils n’ont aucun liens sanguins ça ne veut rien dire ! Ils ont toujours vécu en tant que père et fille. Je trouve ça franchement limite… /!\ Fin du spoil /!\ Vraiment déçue par cette série et il aurait mieux valu que l’auteure s’arrête à la moitié de la série.

2.A éviter __________________________________________________________________________________________ Une sacrée mamie Une sacrée mamie de Saburô Ishikawa et Yoshichi Shimada (tomes 1 à 3)

J’avais beaucoup entendu parler de cette série et je dois dire que je n’ai pas été déçue. J’adore la culture japonaise et les manga sur le quotidien et avec des anecdotes de la vie japonaise me font rêver ^^ Ici, une grand-mère et son petit-fils vivants dans la pauvreté débordent d’imagination pour survivre d’un jour à l’autre. Leur relation est très belle et ils me font bien rire tous les deux ^^ J’ai hâte de lire la suite !

6.Super __________________________________________________________________________________________

MES DERNIERES ACQUISITIONS:

Acquisitions1 Acquisitions2

Petit frère de Christophe Lambert
Sohane l’insoumise d’Eric Simard

Le trône de fer, intégrale 2 de G.R.R. Martin
Enclave, tome 2 d’Ann Aguirre
A comme Association, tomes 1 et 2 : La Pâle Lumière des ténèbres, Les Limites obscures de la magie d’Erik L’Homme et Pierre Bottero
A comme Association, tomes 3 et 4 : L’étoffe fragile du monde, Le subtil parfum du soufre d’Erik L’Homme et Pierre Bottero
La sélection, tome 2: l’élite de Kiera Cass
Le chant des âmes de Frédérick Rapilly
Simple de Marie-Aude Murail
La fille du docteur Baudoin de Marie-Aude Murail
Harry Potter and the deathly hallows de J.K. Rowling
Zombillénium, tome 1: Gretchen d’Arthur de Pins
Sweet Sixteen d’Annelise Heurtier
Kill all enemies de Melvin Burgess
Les autodafeurs, tome 1: mon frère est un gardien de Marine Carteron
Le suivant sur la liste de Manon Fargetton

Tag Disney

Quand j’ai vu ce tag sur le blog de Kymismile, j’ai pas vraiment réfléchi et je me suis dit: Celui-là, il est pour moi !😀

1 – Quel est ton film Disney favori ?

MULAN ♥ Ce dessin animé nous montre une femme qui se bat pour ses convictions et qui n’a pas envie de jouer les potiches. J’adore son indépendance🙂

1016004686

2 – Quelle scène d’un film Disney aurais-tu voulu vivre ?

Cette scène se trouve dans Mulan et c’est le moment de l’entraînement (même si le titre est complètement sexiste ^^). J’adore comment Mulan prouve qu’elle peut faire aussi bien que les hommes !

3 – Un moment inoubliable que tu as passé dans les parcs d’attractions ?

Ouh laaaa, je suis allée à Disneyland une fois il y a très très longtemps donc je ne me souviens plus trop… A l’époque ‘javais eu l’autographe de Pluto et Dingo hahaha

4 – Si tu devais être un Prince, lequel serais-tu ?

Huuuum j’ai pas envie d’être un prince moi ^^ Du coup, je triche et je dis Jim Hawkins de La planète au trésor. J’aime beaucoup son côté rebelle haha

tumblr_inline_mz8sdwtSX91ss1lam

5- Si tu devais être une Princesse, laquelle serais-tu ?

Huuum… Bon j’aurais bien dit Mulan ou Pocahontas mais comme ce ne sont pas des princesses (Quoique peut-être Pocahontas…) Du coup je dirais Tiana. Elle est bosseuse et au courant des réalités de la vie. Ca en fait un personnage mature que j’aime bien.

Tiana

6 – A quel personnage Disney ressembles-tu ?

… Alors là… Peut-être Belle toujours fourrée dans ses livres ou Tiana la travailleuse.

tumblr_mx7hsiBUHR1sd4c1xo1_r1_250

7 – Si tu pouvais choisir un personnage Disney pour être ton ami, lequel choisirais-tu ?

KUZCO ! Je trouve que c’est le personnage Disney le plus drôle ^^

BOOM BABY

8 – Une scène d’un Disney qui te fait pleurer à chaque fois ?

Il y en a deux. La mort de Kerchak dans Tarzan et la révélation de Kenai sur la mère de Koda dans Frère des ours. Oui c’est très familial tout ça ^^

tumblr_mjzt6sS8an1r0qp6so3_500

9 – Quel est le Disney que tu as vu le plus souvent ?

Ouh la je pourrais pas dire :O Mulan, Kuzco, La belle et la bête, Les 101 dalmatiens ? Aucune idée… Probablement Mulan quand même ^^’

10 – Quelle est ta chanson Disney favorite ?

OH NOOON ! C’est trop dur de choisir😥 Du coup, comme j’aime bien en faire qu’à ma tête, je vais en choisir plusieurs héhé









Je tague toutes les personnes qui aiment Disney😀

Tout en un #4

SPECIAL BD

Me revoici avec un nouveau « Tout en un » spécial BD !🙂 Il faut dire que depuis que je suis en stage en médiathèque, je n’arrête pas d’emprunter des BD pour enfin me faire une petite culture ^^ ! Alors voilà, j’ai pas la force de faire un article individuel pour chaque BD du coup j’en fais un global haha

Bonne lecture et… Ah oui… Bonne année !😀

Mamette Mamette de Nob (tomes 1 à 5)

Coup de coeur pour l’irrésistible Mamette. Cette petite mamie est touchante et drôle à la fois. On la suit dans toutes ses aventures qui mélangent présent et passé et franchement c’est un vrai plaisir. Cette BD aborde aussi des sujets de société divers (les « nouvelles » technologies, Alzheimer, la mort, le chômage, etc) et je trouve cela bien étant donné que c’est d’abord une BD pour « enfants ». Petit plus grâce à Mme Pensec, typique de la vieille chieuse acariâtre qui cache un coeur d’or. Vraiment j’ai adoré et en plus les dessins sont super🙂

6.Super

________________________________________________________________

Les souvenirs de Mamette Les souvenirs de Mamette de Nob (tomes 1 et 2)

Les souvenirs de Mamette parlent de l’enfance de Mamette. On y voit que sa vie n’a pas toujours été simple et qu’elle a dû surmonter beaucoup de chagrins. Mais on y voit aussi la joie de vivre et le caractère bien trempé de Mamette, sa rencontre avec son futur mari survolté et surtout, on découvre la nouvelle famille si réservée et si touchante. Là aussi, gros coup de coeur !

6.Super

________________________________________________________________

La rose écarlate La rose écarlate de Patricia Lyfoung (tomes 1 à 8)

J’ai eu l’occasion de lire ces 8 tomes de La rose écarlate d’une traite. Autant dire qu’on n’a pas le temps de souffler. Rempli d’actions, d’humour et de secrets, cette série montre une femme prête à se battre pour ce en quoi elle croit, pour ceux qu’elle aime. Le seul « reproche » que je pourrais faire c’est le côté un peu trop pleurnichard de Maud. Elle a tendance à faire une montagne d’un rien ^^’ Ah et aussi le fait que l’intrigue en elle-même est parfois un peu trop mise de côté pour la romance et je trouve que ça fait de Maud un personnage moins indépendant qu’au début. Mais sinon, j’ai beaucoup aimé le dessin un peu style « manga » tout en couleur.

4.Ca va

________________________________________________________________

les carnets de cerise2 Les carnets de Cerise – Le livre d’Hector de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

J’avais adoré le premier tome des Carnets de Cerise et autant vous dire que je n’ai pas été déçue par ce second tome. Les dessins et les couleurs sont vraiment magnifiques et l’histoire est vraiment très belle. L’enquête menée par Cerise est toujours aussi prenante et les révélations pas décevantes. J’ai trouvé les réactions d’une des amies de Cerise un peu exagérées mais sinon c’était un vrai plaisir de retrouver tous ces personnages et d’en découvrir de nouveaux. J’ai d’ailleurs trouvé la fin très touchante et qui laisse présager beaucoup de réflexions.

6.Super

________________________________________________________________

Happy rock Happy Rock de Zep

Dans cette BD, on retrouve les graphismes de Titeuf bien que l’histoire soit complètement différente. On y parle de Rock, de concerts, de musique en général. J’ai apprécié Happy Rock pour ces références musicales diverses et variées mais il ne me laissera pas pour autant un souvenir impérissable.

4.Ca va

________________________________________________________________

Découpé en tranches Découpé en tranches de Zep

Cette autobiographie en BD de Zep est assez intéressante. On découvre cet auteur sous un nouvel angle autre que Titeuf. On y retrouve des références rock mais aussi des choses plus personnelles. J’ai aimé cette façon de se raconter mais là encore je n’en garderai pas un grand souvenir ^^’

4.Ca va

________________________________________________________________

Une histoire d'hommes Une histoire d’hommes de Zep

Cette BD de Zep est complètement différente de ce que j’ai pu lire avant, de par ses graphismes autant que de par son intrigue. Il y a toujours cet univers musical rock que Zep semble apprécier (je dirais même adorer ^^) mais il est ancré dans une histoire qui va au-delà de ça. Quatre hommes issus d’un même groupe et qui suivront des chemins différents. Des secrets, des regrets, des objectifs nouveaux. J’ai apprécié le style et l’intrigue proposés par l’auteur et je dois dire que c’est de loin la BD que je préfère de Zep.

5.Bien

________________________________________________________________

Le chat du rabbin Le chat du rabbin de Joann Sfar (intégrale)

J’avais entendu parlé de cette BD grâce à l’adaptation animée sortie au cinéma et qui me faisait envie. Du coup, au lieu de la regarder, j’ai préféré lire l’intégrale de la BD. Les dessins en eux-même ne m’ont pas conquise sans que cela gène ma lecture. L’histoire quant à elle m’a beaucoup appris et notamment sur la religion. Vraiment à part ce que j’ai pu apprendre à l’école il y a bien longtemps et ma propre formation de cathé, je ne connaissais rien au judaïsme. C’était passionnant de suivre les différentes traditions qui changeaient selon le lieu. Après je dois dire qu’à part le chat insolent et avide d’apprentissage, je n’ai pas trouvé l’histoire plus intéressante que ça.

4.Ca va

________________________________________________________________

Le combat ordinaire Le combat ordinaire de Manu Larcenet

Le combat ordinaire est vraiment ancré dans notre temps. On y retrouve plein de sujets qui angoissent le personnage principal et je dois dire que je me suis beaucoup retrouvée dans ses pensées et réactions. Au début, il ne sait pas trop où il va et n’a pas trop envie de changer son quotidien. Puis, par les rencontres qu’il fait, par les souvenirs du passé et les changements du présent, il commence à faire son trou. Il se révolte un peu, il accepte de se laisser guider. On suit le changement de dessin aussi; j’ai trouvé le dernier tome plus détaillé, plus réaliste que le premier. Une très bonne série.

5.Bien

________________________________________________________________

le retour à la terre Le retour à la terre de Manu Larcenet et Jean-Yves Ferri

J’ai retrouvé avec plaisir Manu Larcenet dans Le retour à la terre. Des personnages hauts en couleurs, drôles et effrayants pour certains ^^ Le dessin est mignon et les histoires courtes sont agréables à suivre. On nous plonge dans le quotidien d’un village à la campagne, où tout finit par se savoir et où les gens sont très proches. Mention spéciale pour le petit garçon et son chien (trop mignons tous les deux), l’ermite philosophe du village et la vieille dame pas toujours commode dont je ne me rappelle plus le nom mais qui me fait mourir de rire !

6.Super

________________________________________________________________

persepolis Persepolis de Marjane Satrapi

J’avais vu le dessin animé Persepolis lorsque j’étais au collège et j’avais adoré. Je n’ai pas été déçue en lisant la BD bien évidemment. L’histoire est beaucoup plus détaillée (il faut dire que c’est un pavé !) et on est vraiment plongé dans la vie et les soucis quotidiens de Marjane. J’ai trouvé cette autobiographie à la fois drôle, triste et révoltante. La condition des femmes en Iran, les préjugés et le racisme en Europe, la guerre et les régimes politiques, etc. Tout cela m’a choquée, bouleversée, mise en colère. Et je dois dire que je suis bien contente de vivre en France. On ne se rend pas compte de la liberté qu’on a par rapport à beaucoup de pays. Je sais qu’on peut encore faire mieux pour la place des femmes dans la société mais au moins, nous, on a le choix de sortir maquillée ou non par exemple. Un très beau témoignage qui devrait être lu par beaucoup de personnes.

6.Super

________________________________________________________________

Ma vie est tout à fait fascinante Ma vie est tout à fait fascinante de Pénélope Bagieu

Je n’avais jamais lu de Bagieu et j’avoue que c’était un peu la honte ^^ Du coup, je me suis lancée en lisant Ma vie est tout à fait fascinante. Bien que j’ai trouvé certaines anecdotes assez drôles, je dois dire que j’ai plutôt été déçue. Je ne me suis pas retrouvée dans l’héroïne et ses soucis ne m’ont pas touchée plus que ça. Donc voilà, une déception pour la découverte de cette auteure.

2.A éviter

________________________________________________________________

Cadavre exquis Cadavre exquis de Pénélope Bagieu

Un tout autre registre pour Pénélope Bagieu. On suit une histoire plutôt loufoque remplie des rencontres inattendues, de jobs qui craignent et de secrets en tout genre. Je dois dire que la fin m’a surprise et enchantée. J’ai beaucoup aimé ce dénouement et cette BD m’a réconciliée avec l’auteure du coup ^^

5.Bien

________________________________________________________________

La tectonique des plaques La tectonique des plaques de Margaux Motin

J’adore Margaux Motin. J’aime son humour, son langage familier (voire vulgaire) et son honnêteté par rapport à la vie. Elle dit ce qu’elle a à dire, elle ne s’embarrasse pas du quand-dira-t-on et c’est un vent de fraîcheur que j’apprécie énormément. Dans ce 3ème tome, on trouve plus de mélancolie, plus de fissures dans le personnage. On sent du renouveau et de la fatalité. Mais aussi toujours de l’humour. J’ai vraiment été touchée par son histoire et je crois bien que sur les 3 tomes, c’est celui-ci mon préféré ^^

6.Super

________________________________________________________________

Forever Bitch Forever Bitch de Diglee

J’ai apprécié retrouver Diglee dans autre chose que son autobiographie (bien que j’ai adoré ces BD aussi ^^). Forever Bitch est drôle, d’actualité et j’ai trouvé les 3 personnages principaux plutôt réalistes, moins dans l’exagération que ce que je m’étais imaginée. L’intrigue n’a rien d’extraordinaire mais ça fonctionne bien🙂

5.Bien

________________________________________________________________

  Succube1&2 Succube de Renart (tomes 1 et 2)

Je connaissais Renart grâce aux BD de Diglee mais ne j’avais jamais lu une de ses oeuvres. Maintenant c’est fait et je dois dire que je suis assez mitigée. Voyez-vous, je suis une énorme flipette. Je déteste les trucs gores, sanglants ou violents en général. Et ici je dois dire que je suis servie😄 Le récit est intéressant. Les enquêtes j’aime bien ça. Mais la succube, OH MY GOD, grosse psychopathe ! J’ai bien aimé l’histoire, j’ai plissé les yeux quand c’était gore (la moitié du temps en fait haha) et j’ai quand même réussi à finir ces deux BD (le fait de les lire juste avant de dormir n’était pas vraiment une bonne idée). A la fin du deuxième tome, on se rend compte qu’il y aura une suite. J’ai hâte de la lire bien sûr, mais j’ai aussi très peur de ce que ça va donner haha

5.Bien

________________________________________________________________

L.10EBBN001516.N001_BRUNEPLAT_C_FR Brune platine de Lisa Mandel et Marion Mousse

Découverte par hasard, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre avec cette BD. Deux détectives privées, une enquête tout ce qu’il y a de plus banal et qui finalement se révèle un peu plus complexe que ça (beaucoup plus même haha). J’ai beaucoup aimé le déroulement de l’histoire ainsi que les dessins. La fin, par contre, j’ai été horrifiée😄 On va dire qu’il se passe quelque chose de pas très jojo et que, comme pour Succube, mon côté flipette est ressorti assez vite hahaha

5.Bien

________________________________________________________________

Astérix chez les pictes Astérix chez les Pictes de René Goscinny, Albert Uderzo, Jean-Yves Ferri et Didier Conrad

Astérix c’est MA bande-dessinée fétiche. J’ai lu et relu tous les tomes étant petite et j’étais très impatiente de lire Astérix chez les Pictes. On retrouve du bon vieux Astérix, avec le schéma de base: la découverte d’un nouveau pays, Astérix et Obélix qui viennent en aide aux pictes et plein de magouilles entre chefs. Ca colle aux albums précédents et les caractères des personnages sont bien respectés (peut-être même un peu trop, en tombant parfois dans le caricatural des anciens tomes). Bref, j’ai passé un bon moment avec ce nouvel opus d’Astérix !

5.Bien

MES DERNIERES ACQUISITIONS:

Les Dolce 1Les dolce 2Insaisissable2

Enclave1HanaThe mortal instruments

Oh, boy !Nausicaä3Akira1

HayaoMiyazakiNippon no haikyoNekoland

Les Dolce, tome 1: La route des magiciens de Frédéric Petitjean
Les Dolce, tome 2: Les cinq secrets de Frédéric Petitjean
Insaisissable, tome 2: Ne m’échappe pas de Tahereh Mafi
Enclave, tome 1 de Ann Aguirre
Hana de Lauren Oliver
The mortal instruments, tome 1: La cité des ténèbres de Cassandre Clare
Oh, boy ! de Marie-Aude Murail
Nausicaä de la vallée du vent, tome 3 de Hayao Miyazaki
Akira, tome 1: L’autoroute de Katsuhiro Otomo
Hayao Miyazaki: Cartographie d’un univers de Raphaël Colson et Gaël Régner
Nippon no haikyo: Vestiges d’un Japon oublié de Jordy Meow
Neko Land: Une vie de chat au Japon de Alexandre Bonnefoy et Delphine Vaufrey